Terence, 23 ans. Originaire d'un petit village proche d'Avignon, Châteauneuf-du-pape, j'ai passé mon enfance entre les vignes, le soleil et le mistral.

Une fois mon bac en poche, j'ai travaillé un été en Corse en tant que cuisinier afin de mettre un peu d'argent de côté afin d’entamer ma première année à Paris en Prépa Arts appliqués à l'école de Condé. 

Citadin dans l’âme et féru de mode, mon rêve se réalise enfin lorsque je m’installe dans la capitale.  Ce fut une année tumultueuse car, bien qu'intéressé par les cours, j’ai découvert bien d’autres occupations dans cette ville décadente qu'est Paris. 

Animé par ma soif d’expériences, un de mes passe-temps favoris était de m’introduire dans des défilés de mode durant les Fashion-week. En effet, entrer dans ce monde que j’admirais tant, connu pour son côté fermé et inaccessible était pour moi une première victoire. 

Le monde de la nuit m'a également toujours fasciné et c'est grâce à mes tenues extravagantes que j'entrais dans les clubs les plus selects de la capitale, j'adorais me mêler aux personnalités de la Fashion sphère, moi qui n’étais personne (et qui ne suis toujours personne). 

J'ai ensuite décidé de quitter les cours pour passer quelque temps à Berlin, puis ai entamé une saison dans mon village natal en tant qu'apprenti sommelier.

Je porte intérêt à la gastronomie depuis mon plus jeune âge, certainement un héritage familial, mais je ne veux pas en faire mon gagne-pain. Aujourd'hui j'en suis persuadé, ma place est dans le stylisme. 

Mes inspirations en matière de mode sont Oscar Wilde, Dalì, Jacques De Bascher... Mais je pense avoir mon propre style. Je chine dans les fripes, sur le net, à Emmaüs ... Puis je me fais également plaisir en achetant des pièces plus onéreuses, principalement chez Vivienne Westwood, ma créatrice préférée.  

Pour être franc, je ne suis pas fan de streetwear, du moins pas sur moi. Il m'est apparu clairement que dans l'esprit comme dans le style, on me qualifie de Dandy et j'aime ça. Les dandys sont intemporels et c'est totalement la vision que j'ai de la mode : de ne pas la suivre.  

Ma garde-robe est principalement constituée de costumes, chemises, cravates, foulards et toutes sortes de chaussures en cuir et de bottes. Il m’arrive aussi de me mettre à l'aise, l'été j'apprécie les tenues légères, les baskets.

Dernièrement, mon accessoire favori est une bague YLANG RAVEL, un joaillier à l'approche responsable. Je ne me sépare jamais de la bague, j'ai aussi craqué pour un bracelet. Je porte également une montre discrète de chez Cartier.