REPUGNANTAM, un des courts métrages dévoilés à l’occasion du GucciFest nous offre une nouvelle dimension de l’univers du jeune créateur Charles de Vilmorin.


REPUGNANTAM, un des courts métrages dévoilés à l’occasion du GucciFest nous offre une nouvelle dimension de l’univers du jeune créateur Charles de Vilmorin.

Découvrez le court métrage

Le GucciFest, festival numérique lancé par Gucci du 16 au 22 novembre 2020, dévoile d’une façon innovante les dernières créations de la marque au grand public. Gucci souhaite également donner de la visibilité à de nouveaux créateurs et leur permet ainsi d’exposer leur univers sous forme de court métrage.

C’est à cette occasion que Charles de Vilmorin nous offre un spectacle d’épouvante mettant en mouvements les créatures tout droit sorties de ses cauchemars. Le créateur nous embarque dans une ambiance glaçante et exaltée de couleurs, rappelant l’univers de Dracula ou encore celui de la Reine de Coeur dans Alice au pays des merveilles.

Dans ce décor où s’entremêlent psychédélisme et fantastique, les personnages s’animent et dévorent leur créateur. Peut-être pouvons-nous faire un parallèle avec le destin tragique de Dorian Gray, issu du fabuleux roman d’Oscar Wilde. Ce rapprochement s’explique par le simple fait que, dans cette mise en scène, l’artiste au visage angélique se retrouve prisonnier de son âme. Il fait face à un art -en l’occurrence ici, le sien- qui le mène à une destruction horrifiante, le transformant en monstre à son tour. C’est donc une occasion, comme pour le roman, d’apporter une réflexion métaphorique sur l’art et la vie.

Charles de Vilmorin devant ses dessins


Issu d’une famille d’artistes, Charles de Vilmorin se découvre une passion pour la mode dès son plus jeune âge. Le créateur âgé de 23 ans dévoile sa première collection au printemps dernier, en plein confinement. Il nous immerge dans un univers démesuré empli de couleurs vivifiantes. Ses silhouettes volumineuses proches de l’irréel détonnent dans le monde de la mode.

Beaucoup de singularité se dégage de sa création. Il exprime avec exubérance son talent et donne vie à ses projets en s’entourant d’artistes et d’amis qui lui sont chers. Déjà comparé aux plus grands, Charles de Vilmorin est d’autant plus méritant de provoquer la lumière en cette année chaotique puisque le challenge de l’expressivité artistique est bel et bien présent.

REPUGNANTAM

Découvrez son site internet ou sa page instagram.