Avec Paul, on est partis à la rencontre de Naomi, la créatrice et directrice artistique de Gunther, le jeune label parisien révélé par le rappeur Offset lors de la fashion week à Paris en 2019.

Peux-tu nous parler de ton parcours, pourquoi la mode, qu’est ce qui t’as amenée ici ?

J’ai étudié à la Parsons school à New York, j’ai fait un programme de 4 ans en mode et en dernière année, je me suis spécialisée dans la mode pour homme. À la fin de mon cursus, je suis rentrée vivre à Paris et j’ai commencé à travailler chez quelqu’un mais cela ne m’a pas plu. Comme depuis le départ j’avais l’idée de monter mon projet de marque, j’ai quitté ce job et j’ai contacté Gabin, mon associé actuel. Il avait le profil parfait, il a étudié à HEC et il a toujours eu un côté très artistique, il aime la vidéo, l’image..

NAOMI-GABIN-GUNTHER-RELEASED-PARIS
Gabin et Naomi
Gunther a 3 collections à son actif, quel est le fil conducteur entre les collections ?

Toutes nos collections sont faites à Paris. Il y a toujours le côté très français, très parisien, le savoir-faire artisanal fait vraiment partie de toutes nos collections. Au niveau des inspirations, cela commence toujours par des textures, souvent très fortes, agréables au toucher. On fait toujours très attention lorsque l’on source nos matières, elles sont organiques, recyclées ou bio le plus souvent possible. On s’approvisionne la plupart du temps en Europe, en Italie, en France…

Comment définirais-tu l’homme Gunther ?

Je dirais que l’homme qui porte du Gunther, c’est quelqu’un qui fait attention à ce qu’il consomme, qui préfère acheter quelques pièces de qualité plutôt qu’acheter en masse et de moins bonne qualité. C’est quelqu’un qui aime les coupes amples, être à l’aise dans ses vêtements. On fait en sorte de pouvoir habiller plusieurs profils au sein de nos collections, certaines pièces sont plus « créateurs », d’autres plus « classiques ». Et certaines de nos pièces sont unisexes, donc l’homme Gunther peut aussi être une femme !

GUNTHER-COLLECTION-AW20-RELEASED-PARIS
Collection AW 20 par Gunther
Qui sont les designers qui t’inspirent ?

Margiela pour ses coupes, ses volumes, l’aspect oversize qui revient souvent. Raf Simons pour le côté plus moderne, la touche un petit peu plus urbaine. Après, il y a plein de profils passionnants, dont je ne m’inspire pas forcément au quotidien mais que j’admire beaucoup. Karl Lagerfeld par exemple où ce que fait Virgil Abloh pour Louis Vuitton. De manière générale, j’aime la confrontation du classique et du moderne dans la mode.

En janvier 2019, le rappeur Offset portait un pantalon Gunther lors de la Fashion Week, racontes-nous comment ça s’est passé après ce gros coup de pouce médiatique ?

Il a porté le pantalon vers 17h. Vers 20h30, on avait déjà un article dans Vogue US, c’était vraiment une grosse surprise pour nous. Très rapidement, il y a d’autres médias qui ont suivi : Highsnobiety, Pause Magazine, GQ… c’était très drôle parce qu’ils ne nous contactaient pas forcément, du coup on s’amusait à taper Gunther Paris sur Google pour découvrir notre actu (rires). Plus sérieusement, ce « buzz » nous a vraiment aidé à nous lancer. On croulait un peu sous les demandes après, il a fallu qu’on s’organise très vite. Deux semaines après on avait lancé la prod de la collection.

Offset avec le pantalon Gunther à la Fashion de Paris en 2019 - Crédit photo : Marc Piasecki/Gc Images/Getty Images
Il y a un artiste aujourd’hui que tu aimerais habiller ?

Oui, il y en a plein ! ASAP Rocky par exemple, il est toujours extrêmement chic et raffiné dans ses choix vestimentaires. Dans un autre domaine, j’adore aussi les looks de Billie Eilish. Je rajouterai l’élégance et la simplicité des looks de Timothée Chalamet.

Tu peux nous teaser un peu sur la prochaine collection ?

La collection sera sur le thème de la Grèce. Je pars depuis très longtemps à Mykonos chaque été, c’est une grosse source d’inspiration pour moi. Les couleurs, les textures, les ambiances, les matières… En fil rouge, on retrouvera le bleu grec traditionnel, assez brut qui viendra contraster avec des matières douces, organiques comme le lin, le coton ou encore le bambou. La collection sera un peu réduite au vu du contexte, mais on tient quand même à garder quelques pièces de défilé pour ne pas perdre l’esprit Gunther. La vidéo est sortie cette semaine !

 Quelles sont les prochaines étapes pour Gunther ?

Avec la période actuelle, tout est plus compliqué. On devait organiser notre défilé, mais c’est tombé à l’eau… Ces derniers temps on s'est surtout concentrés sur notre vidéo de présentation de collection. Puis quelque part, il faut voir le bon côté des choses, cette période va nous donner des opportunités de communiquer différemment !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore Gunther, vous pouvez les découvrir sur leur site web, depuis Instagram, ou même aller faire un tour chez Archives 18-20 au 20 rue des Archives dans le 4e arrondissement de Paris.

Découvrez également notre précédent article sur Gunther.