Sanvê Paris- Collection intemporelle

Sanvê Paris

La Maison Sanvê Paris réunit dans ses créations le savoir-faire ancestral des tisserands baoulés (ethnie ivoirienne et ghanéenne) et l’élégance de la mode française.

Toutes ses créations sont conçues à partir de fil de coton, tissées avec précision par les mains des artisans baoulés dans le respect d’une tradition transmise de père en fils, depuis le XVe siècle. Cet art est assemblé aux matières nobles de la mode française, ensemble, ils caractérisent l’excellence de la maison. Cette rencontre offre des oeuvres uniques, destinées à la personne qu’elle doit révéler.

En 2014, Diane Tiacoh, d’origine franco-ivoirienne, décide de créer un vêtement qui unit ses deux cultures au sein d’un même projet, avec l’ambition de révéler la singularité qu’il y a en chaque femme. Elle choisit de l’appeler « Sanvê » pour sa signification en baoulé « la clé ». Elle l’interprète comme « la prise en main de son destin pour trouver la clé de son propre chemin » peu importe la situation à laquelle la femme est confrontée.

Le symbole de la clé se traduit au sein de toutes les créations de la maison par le poids baoulé. Il figure au dos de chaque pièce et peut être porté comme un accessoire.

Édito pour la collection intemporelle

Dans cet édito, nous voulons inscrire les créations de la maison Sanvê Paris dans le quotidien de Léa, et mettre en évidence ce qui la rend singulière grâce aux vêtements. Qu’elle soit dans un skate parc ou chez le coiffeur, Léa accepte ce qui la rend unique et porte sa différence fièrement à travers les articles de la marque, qui sont très souvent loin des standards « sobres » du quotidien des Parisiens. Toutes les créations sont uniques, chacune représente un bout de sa personnalité et de sa propre histoire. En son absence, les pièces deviennent l’identité de Léa.

Mannequin

Léa

Passionnée de philosophie, de littérature et de cinéma, Léa se forme à l’image (BTS et l’école EICAR) après des classes préparatoires et une licence de philo à la Sorbonne.

Dans un monde qui peut nous sembler absurde et glacial, elle traque les brèches poétiques, qui, au contraire, participent à le réenchanter. Ce monde, elle essaie de l’approcher avec humilité et sensibilité. Elle se bats chaque jour pour qu’un être, et notamment une femme, soit irréductible à un seul métier, à une seule idée. Sa vie est d’ailleurs à l’image de ce combat puisque, bien que l’écriture soit sa passion et la réalisation son projet, elle travaille autant devant que derrière la caméra. Le court métrage qu’elle tourne en ce moment, à mi-chemin entre fiction et documentaire, tente de repoétiser la vision masculine du corps des femmes, et de rendre hommage à tout ce que sa sensualité peut avoir d’envoûtant.
Elle croit au pouvoir de l’intuition et des rencontres, et tente de s’entourer de personnalités créatives, bienveillantes, chez qui l’art est un besoin vital et la poésie une façon d’être.

Découvrez l’univers de Léa sur Instagram @_learobin_

Photographie par Ross

Ross est un photographe parisien autodidacte venant du milieu de la pub. Son univers est un mélange de streetphotography et de mode.
Il aime pouvoir raconter des histoires dans ses photos en s’imprégnant de ce qui l’entoure. Adepte de la photographie argentique, il puise son inspiration dans son quotidien, ses rencontres et ses voyages.

Everyday is a new beginning. Son Instagram : @r_oss

Le 17ème arrondissement

Situé dans le 19ème arrondissement le parc de la Villette est un haut lieu d’urbanisme et d’architecture. À l’image de la ville de Paris, le parc est en renouvellement perpétuel et devient une source inépuisable d’inspiration si l’on sait y voir les détails qui s’y cachent.


Retrouvez Sanvê Paris sur Instagram
Derniers articles