Boramy Viguier, 28 ans, fait partie des rares créateurs qui préfèrent rester dans l’ombre. Pour lui, son image doit avant tout se construire via son travail et non par son compte Instagram.

En 2018, il quitte Lanvin et l’équipe de Lucas Ossendrijver pour lancer sa propre marque à qui il donnera son nom. Pas convaincu par les études, il se forme en grande partie grâce à ses propres expériences chez Alexander McQueen et Craig Green qu’il enchaînera après son passage à Central Saint Martins.

Défilé Boramy Viguier AW20
Boramy Viguier - Ritual Projects

Défilé Boramy Viguier AW20
Boramy Viguier - Ritual Projects


S’inspirant principalement du workwear et du vêtement militaire, dans une interview accordé à Vogue, il avoue : “C’est avec ces vêtements qu’on s’amuse le plus, surtout dans la mode masculine : j’adore les détails, les poches, les boutons-pression, les fermetures éclair”. Adepte du sacré, il aime infuser des références surréalistes dans chacune de ses créations. Il décide alors que toutes ses pièces seront accompagnées d’une carte de tarot distribuée au hasard, peut-être une manière de créer un lien mystique entre le vêtement et son propriétaire. Pour rendre cette bonne fortune encore plus désirable, certaines “pièces uniques” de la saison, travaillées à la main dans ses ateliers parisiens ne seront jamais produites en série.

Défilé Boramy Viguier AW20
Boramy Viguier - Ritual Projects


Défilé Boramy Viguier AW20
Boramy Viguier - Ritual Projects

En trois collections son style s’est affiné sans trahir la place aux découpes d’éléments “militarisés” qui peuvent rappeler en quelques endroits l’aspect technique et futuriste de pièces ACRONYM. 

Boramy Viguier - Ronan Brun // Ritual Projects


Ayant une importance centrale dans nos vies, l’univers de la finance est devenu selon Boramy la nouvelle religion de notre ère, ce système nous attire autant qu’il nous révulse. C’est ce monde désenchanté, “très pragmatique, sans sens du sacré, sans approche divine des choses” que le designer nous raconte au travers de son show qui avait lieu au Palais Brongniart, l’ancienne Bourse de Paris.


Découvrez Boramy Viguier sur Instagram et sur www.boramyviguier.com

Crédits photos : Ronan Brun // Ritual Projects